Interview : comment réussir son voyage au Costa Rica ?

,

Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’interviewer Vincent Varenne. Blogueur et habitant du Costa Rica, Vincent vous livre, dans cette interview, des conseils judicieux pour réussir votre voyage au Costa Rica.

_______

Vincent Varenne - Blogueur  Vert-costa-rica.fr
Vincent Varenne

Bonjour Vincent et bienvenue sur Le Goût du Voyage.
Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

 

Bonjour,

Je m’appelle Vincent Varenne, j’ai 23 ans et ma découverte du Costa Rica s’est passée totalement par hasard, suite à une belle histoire d’amour en France : j’y ai en effet rencontré Mélissa, de nationalité costaricienne, qui est aujourd’hui ma femme.

Quelques mois plus tard (c’était en juin 2011), j’ai rejoint le Costa Rica pour commencer une nouvelle vie, très heureuse, tout en quittant la France sans vraiment réfléchir. Les choses se sont faites en moins d’un mois et je ne parlais pas espagnol… mais j’étais amoureux !  🙂

Et une fois sur place, j’ai plongé dans une ambiance de vacances, de voyage, et j’ai été très content de pouvoir découvrir l’Amérique Centrale et plus particulièrement toutes les belles richesses naturelles du Costa Rica.

Je me suis donc lancé à la découverte du Costa Rica tout en racontant mon expérience, mes excursions au Costa Rica et en partageant mes aventures sur mon blog, qui se nomme vert-costa-rica.fr

« J’ai rejoint le Costa Rica pour commencer une nouvelle vie »

 

Selon toi, quels sont les atouts pour réussir son voyage au Costa Rica ?

Si vous avez peu de temps, des vacances de 15 jours par exemple, ce qui est le cas pour nombre d’entre nous, je vous conseille de passer du temps à préparer, à chercher des informations pour votre voyage. Pourquoi cela ?

Plage - Parc national de Manuel Antonio - Costa Rica
Plage – Parc national de Manuel Antonio – Costa Rica

Eh bien, tout simplement pour deux raisons : la première, c’est que cela vous permet de rêver, de penser au voyage et donc de prendre du plaisir quelques mois à l’avance…

La seconde, c’est que cela va vous permettre de mieux connaître la culture, les traditions, l’espagnol pourquoi pas, et donc de vous immerger plus rapidement dans le pays pour vraiment vous imprégner de l’état d’esprit Pura Vida qui règne au Costa Rica. « Pura Vida » est l’expression très utilisée au Costa Rica, qui signifie « pure vie », « vie heureuse ».

Mais le Costa Rica est un pays facile à vivre, vous n’avez pas besoin de grands préparatifs. Les vaccins ne sont pas obligatoires, l’eau est potable et politiquement, le pays est une démocratie, sans armée depuis 1949… Et c’est un tout petit pays, grand comme la Suisse, qui vit du tourisme et vous accueillera généralement très bien.

Veillez à bien faire faire votre passeport longtemps avant le départ et pour le billet d’avion, la réservation peut se faire 3 mois à l’avance, les prix sont généralement corrects avec un billet moyen entre 800 et       1 200 euros pour un aller-retour depuis la France.

Pour la monnaie, c’est le colón au Costa Rica : cela vient de Christophe Colomb qui a colonisé le pays. Je vous conseille soit de venir avec des dollars que vous pourrez échanger en banque, soit de retirer des grosses sommes en colones avec votre carte bancaire pour limiter les frais…

« C’est un tout petit pays, grand comme la Suisse, qui vit du tourisme et vous accueillera généralement très bien »

 

Selon toi, quels sont les sites incontournables à visiter au Costa Rica ?

Ah, le Costa Rica ! C’est un pays que j’aime beaucoup pour sa diversité climatique, car il y a peu de distance entre chaque microclimat. C’est un pays qui offre un paysage de forêts tropicales vers Monteverde, avec de superbes activités telles que le canopy, les cascades ou les sources d’eau chaude d’Arenal à plus de 60 °C en pleine nature…

Volcan Poas au Costa Rica
Volcan Poas au Costa Rica

Le Costa Rica, c’est également des espaces montagneux avec de nombreux volcans dont certains comme le volcan Poas ou Rincon de la Vieja qui se trouvent toujours en activité, ou d’autres comme le volcan Irazu qui culmine à plus de 3 400 mètres d’altitude. Mais le Costa Rica, c’est aussi un merveilleux espace de nature, de faune et de flore, avec de nombreux parcs protégés tels que Carara ou Tortuguero…

Et puis, pour les passionnés de surf, les amateurs de plongée ou de farniente sur les grandes plages de sable blanc ou noir, il y a des zones magnifiques telles que le parc national de Manuel Antonio, les dominical ou de Cahuita, Puerto Viejo dans les Caraïbes… Vous avez le choix entre l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes…

Enfin, chaque endroit est unique au Costa Rica, avec son propre caractère, et à chaque visite dans le pays, je suis émerveillé par cette nature.

En contrepartie, il y a bien entendu des facettes bien moins sympathiques dans ce beau pays : la grande majorité des habitants vivant en plein cœur de la vallée centrale, entre San José, Alajuela ou Heredia, il y a donc un fort taux de pollution, de nombreux bouchons dans ces villes car elles regroupent à elles seules la majeure partie du pôle économique du pays.

« A chaque visite dans le pays, je suis émerveillé par cette nature »

 

Y- a-t-il des choses à savoir par rapport à la culture au Costa Rica ?

Le pays est plus célèbre pour sa nature que pour sa culture, mais le Costa Rica a de vraies valeurs humaines. Ainsi, en 1949, l’armée a été supprimée, laissant la place à la santé ainsi qu’à l’éducation, qui est excellente au Costa Rica…

L’absence de conflits armés et un tourisme en plein développement font que le Costa Rica fait partie des pays les plus riches d’Amérique Centrale et cela se ressent sur les prix, plus élevés qu’en Colombie par exemple… Mais les légumes restent très bon marché et je vous invite à profiter à fond des super jus naturels d’ananas, de papaye, de banane ou de multi-fruits frais du Costa Rica… Un vrai régal !

Le Costa Rica est également très connu pour ses costumes traditionnels et ses danses folkloriques, ainsi que pour son artisanat sous influence précolombienne, et notamment la construction de très belles charrettes pleines de couleurs, magnifiquement bien peintes et décorées… Un vrai symbole du Costa Rica…

Sarchi charette Costa Rica
Charette Sarchi – Un Symbole du Costa Rica

Pour aller plus loin dans la découverte du Costa Rica, je serais ravi de vous accueillir sur le blog vert-costa-rica.fr

______

Merci Vincent d’avoir répondu à toutes nos questions.

Cher lecteur, nous espérons que cette interview vous aidera à réussir votre voyage au Costa Rica.

A bientôt sur Le Goût du Voyage,

Céline et Pascal

5 commentaires


  1. // Répondre

    Bonjour Bonjour,

    Merci Céline et Pascal, merci de m’avoir proposé d’écrire un article sur votre blog de voyage, cela m’a fait très plaisir !

    Si vous avez des questions sur le Costa Rica, n’hésiter surtout pas, après plus de 1 an 1/2 dans le pays, je commence à prendre mes repères 😉

    À très bientôt


    1. // Répondre

      Encore merci à toi Vincent pour ta disponibilité et ta très belle interview, qui j’espère aidera nos lecteur pour réussir leurs voyages au Costa Rica


  2. // Répondre

    bonjour,

    Merci pour cet article je pars le mois prochain au Costa Rica et votre blog va beaucoup me servir pour préparer mon voyage


  3. // Répondre

    Salut !

    Le Costa Rica c’est faisable en mode routard (budget limité) ? Car j’ai lu que c’était un des pays les plus chers d’Amérique Centrale, et principalement tourné vers les touristes américains. On peut s’en tirer avec 30 euros par jour ou c’est pas assez ?

    Merci pour l’interview !


    1. // Répondre

      Bonjour Mat,

      Oui je te confirme, le Costa Rica reste le pays le plus cher d’Amérique Centrale, avec un tourisme très développer – mais je pense qu’avec des efforts 30 euros sont possibles, mais pas moins tout de même.

      Une nuit en auberge de jeunesse coute au minimum 10$. On peut manger pour 5 à 8 $ un plat typique du Costa Rica, environ. 🙂

      En tout cas, la nature est très belle, mais les parcs nationaux sont payants, c’est 10$ l’entrée. un effort pour continuer à faire vivre ces espaces de protection de la nature…

      A bientôt,
      Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *