Interview : Comment réussir son voyage en Chine ?

,

Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’interviewer Mathieu. Blogueur et voyageur, Mathieu vous livre, dans cette interview, des conseils judicieux pour réussir votre voyage en Chine.

_______

Mathieu du blog Noobvoyage - Shanghai
Mathieu du blog Noobvoyage – Shanghai

Bonjour Mathieu, bienvenue sur Le Goût du Voyage.

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Salut, je m’appelle Mathieu, j’ai 29 ans et je viens de créer un blog de voyage pour les « débutants » et ceux qui hésitent à voyager car ils ne savent pas parler anglais, ne savent pas où aller ou tout simplement ont peur de partir. J’espère les motiver en expliquant simplement comment se prépare un voyage, et leur donner envie de bouger grâce à mes photos d’endroits et de choses uniques que j’ai découvert.

J’ai passé deux ans en Australie et un an en Nouvelle-Zélande en working holiday visa, j’ai aussi pas mal voyagé en Asie: Indonésie, Philippine, Japon, Corée du Sud… et bien sur la Chine, où je suis resté un mois fin 2011.

Selon toi, quels sont les atouts pour réussir son voyage en Chine ?

Paysage de Huangshan - Comment réussir son voyage en Chine
Paysage de Huangshan

Première chose : savoir où obtenir son visa. A moins d’avoir fait sa demande de visa depuis la France, il est un peu plus compliqué de l’obtenir de l’étranger. En effet, je voulais le demander en Corée du Sud puis prendre le ferry jusqu’en Chine, malheureusement pour les français c’est impossible de demander un visa depuis la Corée. Je suis donc allé à Hong Kong, où j’ai pu faire une demande de visa via une agence qui a magouillé un peu (faux billets d’avions) mais j’ai pu avoir le sésame en 5 jours.

Sinon, mieux vaut savoir exactement où on veut aller, car la Chine c’est un territoire immense et si vous avez peu de temps pour ce voyage planifiez votre trip à l’avance.

 

Selon toi, quels sont les sites incontournables à visiter ?

Armée des soldats de terre cuite, Xian
Armée des soldats de terre cuite, Xian

Il y en a beaucoup, je pense qu’un mois n’est pas assez pour tout voir ! Tout d’abord ceux où je suis allé et qui m’ont bluffé: Xian et son armée de soldats de terre cuite, Shanghai la nuit et ses lumières de dingues, la montagne Huang Shan et ses paysages incroyables. Un peu moins connu mais spectaculaire à voir, Zhangjiajie et ses pics dignes du film Avatar. Sinon Fenhuang qui est une ancienne ville située au bord d’une rivière, et enfin la rivière Li près de Yangshuo. Je suis également allé à Beijing, mais je n’ai pas trop aimé cette ville, trop grande pour moi et j’ai trouvé que la cité interdite manque de charme. Je suis allé sur la grande muraille mais il y avait du brouillard et on n’y voyait rien… donc je n’ai pas vraiment d’avis dessus, j’y retournerais certainement pour la voir dans de bonnes conditions. Il y a également un tas d’autres choses que je n’ai pas pu faire comme voir le Bouddha géant de Leshan, voir les pandas géants vers Chengdu, les Trois Gorges, les rizières en terrasse près de Longsheng…

La montagne Halleluyah de Zhangjiajie
La montagne Halleluyah de Zhangjiajie

Y a-t-il des choses à savoir par rapport à la culture en Chine ?

Attendez-vous à un choc des cultures qui risque de vous mettre une grosse baffe : déjà, la tolérance des chinois pour le bruit. Si vous pensez voyager en train là-bas, surtout n’oubliez pas vos boules quies ! Certains peuvent parler ou hurler au téléphone même si c’est trois heures du mat’ et que vous dormez à un mètre d’eux (ça m’est arrivé plusieurs fois, je précise). D’autre part, si vous allez dans des endroits touristiques avec de superbes paysages, évitez de rester près des groupes de touristes chinois. Admirer un paysage en silence, ils ne connaissent pas.

Niveau hygiène, beaucoup ne se gênent pas pour balancer leurs déchets par terre ou dans la nature, j’en ai vu faire dans le parc de Zhangjiajie mais bon, mieux vaut rester zen et se dire que les mentalités évoluent dans le bon sens, lentement mais sûrement. Idem pour les crachats qui m’ont donné des frissons dans le dos, ça tend à changer avec de plus en plus de panneaux d’interdictions de cracher dans les lieux publics.

Autre point important : le rapport aux animaux. Si vous êtes un ami des bêtes, défenseur de la nature, des écureuils et autres bestioles à poils, plumes ou écailles, ce pays n’est pas fait pour vous. Sans vouloir tout détailler, on y voit beaucoup de choses écœurantes, mais bon… après tout, si ça se mange (jetez un œil à ma vidéo Youtube du marché de Yangshuo, âmes sensibles s’abstenir).

Même si je vous donne une image un peu négative de la culture chinoise -mieux vaut être prévenu- ce sont des gens sympathiques et ceux qui parlent anglais, principalement des étudiants, n’hésiteront pas à vous aider si vous êtes perdu.

Coucher de soleil à Yangshuo
Coucher de soleil à Yangshuo

« Attendez-vous à un choc des cultures qui risque de vous mettre une grosse baffe »

Fenghuang
Fenghuang

______

Merci Mathieu d’avoir répondu à toutes nos questions.

Cher lecteur, nous espérons que cette interview vous aidera à réussir votre voyage en Chine.

A bientôt sur Le Goût du Voyage,

Céline et Pascal

2 commentaires


  1. // Répondre

    C’est vrai que tu fais très bien d’en parler de la sorte, en y allant cette année (à Pékin notamment), je ne m’attendais pas du tout à cela, hygiène plus que bof.
    Mentalité plus ou moins différentes.

    Tiens tu n’as pas parlé des ramasseurs de bouteilles (à Pékin), je ne comprenais pas bien le concept au départ mais la plupart sont retraités et font ça pour gagner de l’argent.


  2. // Répondre

    J’ai pas fait gaffe aux ramasseurs de bouteilles. Les clodo et autres mendiants sans bras ni jambe par contre j’oublierais pas de sitôt. Y’a vraiment des trucs hardcore en Chine, je me rappelle pas avoir vu des mendiant en aussi mauvais état dans tous les autres pays où je suis allé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *