Recette Maki Sushi : comment faire des Makis facilement ?

,

Comment faire des Makis ?

Aujourd’hui, je souhaite vous faire voyager différemment. Nous allons effectuer un voyage culinaire. Il y a quelques jours, nous avons passé une soirée Sushi / Maki. Lors de celle-ci, une amie Chino-coréenne nous a dévoilé l’art de confectionner ces spécialités culinaires asiatiques.

Avant de déguster un magnifique repas, nous avons mis la main à la pâte !

Dans cet article, je vous donnerai une recette de Maki Sushi et vous expliquerai comment faire des Makis facilement !

 

Qu’est-ce qu’un Maki ?

Qu'est-ce qu'un Maki ?« Makizushi » est une spécialité culinaire japonaise. Ce mot veut dire « sushi en rouleau » dans la langue du pays du soleil levant. Cette spécialité, plus communément appelée « Maki » en France, est composée de riz et divers ingrédients, le tout enroulé d’une feuille d’algues séchées comestibles (algue rouge appelée Nori).

Voici quelques aliments composants le Maki :

  •           Poissons crus (thon rouge, saumon…)
  •           Légumes (concombre, avocat…)

Selon l’aliment principal présent dans le Maki, son nom diffère :

  •           Au thon : Tekka Maki
  •           Au saumon : Shake Maki
  •           A la dorade : Hamachi Maki
  •           …etc.

Mais selon le diamètre du rouleau, le nom change aussi :

  •           2 à 3 cm : Hoso Maki
  •           3 à 4 cm : Naka Maki
  •           5 à 6 cm : Futo Maki

Dans cet article, nous appellerons notre préparation : Maki.

Après cette rapide explication, passons aux choses sérieuses.   🙂

Ingrédients utilisés pour faire des Makis :

Ingrédients Maki

Voici les ingrédients principaux utilisés pour la réalisation de notre sushi en rouleau (Maki) lors de notre soirée :

  •           Riz blanc.
  •           Avocat.
  •           Concombre.
  •           Thon rouge frais et cru.
  •           Saumon frais et cru.

Il vous faudra aussi pour la préparation de cette spécialité culinaire :

  •           Des feuilles d’algues séchées (Nori).
  •           De l’huile de sésame.

Puis pour le déguster, prévoir :

  •           De la sauce soja.
  •           Du Wasabi.
  •           Des fines tranches de gingembre (Gari).
  •           Des graines de sésame.

La préparation de notre recette de Maki Sushi :

Avant de commencer à confectionner le rouleau, vous devrez :

  •           Cuire le riz.
  •           Éplucher le concombre puis  le découper en morceaux fins.
  •           Éplucher l’avocat puis  le découper en morceaux fins.
  •           Dépecer le thon rouge et découper en morceaux fins.
  •           Découper le saumon cru en morceaux fins (voir  vidéo).

VIDÉO : la découpe du saumon cru

La confection du sushi en rouleau : le Maki 

Après avoir préparé tous les aliments, nous les plaçons sur la feuille d’algues. Pour cela, nous avons posé un Makisu (natte) sur le plan de travail puis placé la feuille d’algues.

Maintenant, il faut mettre de l’huile de sésame sur l’ensemble de la feuille (voir vidéo).

VIDÉO : application de l’huile de sésame

Après avoir huilé, nous positionnons une couche de riz sur la quasi-totalité de la surface. Néanmoins, il faut laisser un bandeau libre de 3 cm environ, en haut de la feuille d’algues (voir vidéo).

VIDÉO : la mise en place du riz sur la feuille d’algues

Ensuite, nous plaçons les aliments, au centre et horizontalement :

  •           Mettre le thon ou le saumon en ligne (voir vidéo).
  •           Placer les morceaux d’avocat et de concombre (voir vidéo).

VIDÉO : la mise en place du poisson cru

VIDÉO : la mise en place de l’avocat

VIDÉO : la mise en place du concombre

Après avoir placé tous les aliments souhaités sur le riz, il reste la partie la plus délicate mais la plus sympathique : l’enroulage !

Il faut enrouler la natte puis la dérouler ! C’est un peu comme lorsque l’on roule une cigarette avec des feuilles et du tabac à rouler.

VIDÉO : l’enroulage des aliments à l’aide de la natte

Après avoir réussi l’étape de l’enroulage, nous avons mis le Maki dans une assiette et placé au réfrigérateur, environ 30 minutes.

Après ce délai, nous avons placé le maki sur le plan de travail puis nous l’avons découpé délicatement en tranches.

VIDÉO : découper le rouleau en tranche avant dégustation

Et voilà, les Makis sont prêts à être dégustés. Bon appétit !

A bientôt pour d’autres voyages culinaires !

Pascal

13 commentaires


  1. // Répondre

    Super utile les vidéos : personnellement j’ai déjà essayé d’en faire et j’avoue que le résultat étaient très loin d’être à la hauteur. Notamment je n’avais pas de natte… imaginez un peu l’enroulage. !


    1. // Répondre

      Effectivement l’enroulage est une étape assez délicate, sans natte, c’est juste impossible !! 🙂

      J’imagine que le rouleau devait être assez….comment dire…original ! 😉


  2. // Répondre

    Mais on aurait dit un vrai cuisto le Pascal!
    J’ai pour ma part déjà pris un cours pour faire l’enrouler comme sur la vidéo, c’est plutôt simple mais cela joue vraiment sur la cuisson du riz..

    Au final il était mieux qu’au restaurant et côté budget je pense que ca revient pour bcp moins cher?


    1. // Répondre

      Pour ma part, c’était la première fois que je goutais les Makis. Mais j’imagine qu’il est plus intéressant financièrement de les faire soi même et qu’ils sont meilleurs car tu peux mettre les ingrédients et les quantités que tu souhaites.

      Et puis pour passer une soirée entre amis, c’est plutôt sympathique ! A refaire !



  3. // Répondre

    Super explication bien détaillé pour réaliser ses propres sushis, bravo pour les vidéos et le boulot pour ce tutorial


    1. // Répondre

      Bonjour Matthieu,

      Merci pour ton commentaire très encourageant,
      ça fait plaisir ! 🙂


  4. // Répondre

    Tu t’es donné du mal ! Mais ca m’a donné envie d’en faire par moi même.. je vais m’y mettre ce week end je pense. Tu pourrais presque ouvrir un site culinaire avec des vidéos comme ca 🙂


    1. // Répondre

      Slt,

      J’ai vraiment pris du plaisir à faire cette recette ainsi qu’à faire cet article.

      Ça m’a même donné envie de faire un blog de cuisine, mais je n’ai pas le temps. Un jour peut être ! 😉


  5. // Répondre

    J’ai une amie japonaise qui fait tous les ans pour la saint sylvestre ou plutôt le 1er de la nouvelle année, différentes recettes japonaises et c’est un pur délice !!! Je devrais essayé de faire des makis car j’adore çà !!!! Cela ne m’a pas l’air d’être trop compliqué.


  6. // Répondre

    merci pour la recette , mon mec adore les makis et j’avais jamais eu l’occasion de me lancer dans l’élaboration de ce plat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *