Découvrez Stična : vous resterez sans voix !

,

Monastère de Stična en Slovénie

Nous avions décidé, Pascal et moi, de partir quelques jours visiter deux régions de la Slovénie que nous ne connaissions pas. Il s’agit des régions Dolenjska (Basse-Carniole) et Bela Krajina (Carniole-Blanche).  Nous avons réservé un hôtel à Trebnje, une petite ville à côté de Novo Mesto dans la région Dolenjska et nous sommes partis à l’aventure.

Dans notre programme, j’avais prévu de visiter de nombreux endroits dont le monastère de Stična.

Si vous aimez l’histoire, je vous conseille de vous rendre à cet endroit pendant vos vacances en Slovénie.

Dans cet article, je vous présenterai ce monastère. Il s’agit du plus vieux de toute la Slovénie et de l’un des plus importants monuments religieux et culturels du pays.

Où se situe Stična ?

Monastère de Stična en Slovénie

Le village de Stična se situe dans la région Dolenjska  à seulement :

  •           2,5 km d’Ivančna Gorica, la ville la plus proche
  •           33 km de Ljubljana, la capitale Slovène
  •           40 km de Novo Mesto, pôle industriel important slovène.

Voici son adresse : Stična 17 – 1295 Ivančna Gorica

Voici ses coordonnées GPS : N 45, 957     E 14, 8058

 

Stična : quelques mots d’histoire avant de commencer la visite

Habit de moine Cistercien
Habit de moine Cistercien

Ce monastère a été fondé par les Cisterciens (ordre monastique chrétien) en 1136. Les Cisterciens appartiennent à l’ordre des Bénédictins. Ils exercent le métier d’agriculteur et ont fait vœux de silence (d’où le titre de l’article).

Le monastère de Stična est devenu le plus important centre religieux, économique, éducatif et culturel de la région Dolenjska. Il a finalement été abandonné en 1784, quand l’Empereur Joseph II décida de dissoudre tous les ordres religieux de l’Empire des Habsbourg.

Les Cisterciens allemands sont retournés à  Stična en 1898 et aujourd’hui la quasi-totalité du complexe est utilisée. Il y a actuellement une quinzaine de prêtres et de moines qui vivent dans ce monastère.

Informations  pratiques sur la visite :

Arrivés devant le monastère, nous avons été accueillis par un moine très sympathique qui se trouvait dans la loge à l’entrée du bâtiment.

Il ne parlait pas anglais, mais nous avons réussit à nous comprendre. 🙂

A Stična, vous pourrez visiter le musée slovène du christianisme et une partie du monastère. La visite se déroule exclusivement avec un guide en anglais ou slovène. Plusieurs horaires de visites sont possibles :

Lundi Fermé
Du Mardi au Samedi 8h30 – 10h – 14h – 16h
Dimanche 14h – 16h

Il n’y a pas de visites à Pâques, le 1er novembre et le 25 décembre.

Nous avons eu de la chance, nous n’avions pas consulté les horaires à l’avance et nous sommes arrivés à 10h pile devant le monastère. 😉

Voici les tarifs : Adultes 4,50€ – Etudiants 2€ – Séniors 3€.

Seul un paiement en espèces est accepté.

NB : Prix et horaires constatés en novembre 2012.

Stična : le musée slovène du christianisme

Le musée présente l’histoire du christianisme en Slovénie et de l’ordre cistercien dans 12 salles d’exposition. A cet endroit, nous avons découvert les différentes activités et métiers exercés dans le monastère. Nous avons pu observer des objets relatifs à la préparation de fromage, fabrication du miel, cordonnerie, …etc

Musée du Christianisme à Sticna en Slovénie
Musée du Christianisme à Sticna en Slovénie

De plus, nous avons pu admirer les peintures du père Gabrijel Humek, des vases liturgiques, des vêtements religieux, des reliques, des personnages en cire et des manuscrits anciens.

Le manuscrit de Stična est l’un des premiers documents écrit en slovène, il a été rédigé au monastère entre 1428 et 1440. Il occupe une place importante dans l’histoire de la littérature slovène.

 

Visiter Stična : la visite du monastère

Stična

Nous avons ensuite visité le monastère. Dans la cour intérieure, nous avons pu admirer la beauté des bâtiments mélangeant les styles Roman, Gothique, Renaissance et Baroque.

En effet, au cours des siècles, le monastère à subit de nombreuses transformations.

Le bâtiment abritant le musée a été édifié au 17ème siècle dans un style Renaissance.

L’église de l’abbaye a été construite en 1156, il s’agit d’une cathédrale de style Roman composée de 3 nefs. Elle a été rénovée dans un style Baroque ou cours des 17ème et 18ème siècles.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le cloitre voûté.  J’ai beaucoup aimé le mélange des styles Roman et Gothique à cet endroit. Les arcs et les voûtes sont ornés de fresques.

Cloitre voûté Stična
Cloitre voûté à Stična

La visite continue par la découverte d’un réfectoire typique de monastère. Pour finir, nous avons visité l’église.

Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter des produits fabriqués au monastère (miels, vins, infusions, liqueurs…) dans la petite boutique située à la sortie.

J’ai beaucoup apprécié la visite de ce lieu gorgé d’histoire. Le mélange des styles architecturaux et l’histoire de ce monastère slovène étaient étonnants.

Et vous, avez-vous déjà visité Stična pendant vos vacances en Slovénie ?

A très bientôt pour de nouvelles visites en Basse-Carniole.

Céline

4 commentaires


  1. // Répondre

    C’est vrai que c’est une destination peu connue des voyageurs. Et juste par curiosité, pourquoi avoir visité ces deux régions…tu avais déjà été en Slovénie avant?

    Ljubljana, capitale d’Europe la plus difficile à écrire/prononcer dans les cours d’histoire-géo..remarque à cause de ça, je ne l’ai jamais oubliée 😉


  2. // Répondre

    Hello Leslie,

    Merci pour ta visite.
    Nous avons été plusieurs fois en Slovénie et notre objectif était de découvrir la quasi-totalité du pays.
    Voilà pourquoi ces deux régions n’y ont pas échappées. 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *