Slovénie : Visite de la mine d’Idrija

, ,

Visite de la mine IdrijaDurant l’un de nos séjours en Slovénie, nous avons visité une partie des alpes juliennes. Nous avions lu dans notre Lonely Planet Slovenia, qu’il y avait une petite ville des Alpes chargée d’histoire à visiter absolument. Cette commune montagnarde s’appelle Idrija.

Cette ville présente de nombreux intérêts et spécificités :

  • Elle est connue pour sa production de dentelle au fuseau,
  • Elle possède une spécialité culinaire : les raviolis d’Idrija,
  • A une époque, elle fournissait 1/8 de la production mondiale de mercure.

En effet, elle fut, à une époque, l’une des villes les plus riches d’Europe grâce à ses mines de mercure. Les hommes travaillaient à la mine et les femmes confectionnaient de la dentelle.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la ville et sur les activités, je vous invite à lire notre article :  Vacances en Slovénie : Visitez Idrija.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une attraction à faire absolument :

  • la visite de la mine d’Idrija.

 

Visite de la mine IdrijaLa mine d’Idrija

Des gisements de mercure furent découverts dans le sous-sol de la ville d’Idrija à la fin du XVème siècle. L’exploitation du mercure dura pendant près de 500 ans et 700 km de galerie furent creusés. Plusieurs générations de mineurs descendirent dans les entrailles d’Idrija jusqu’à la fermeture de la mine dans les années 1980.

Désormais, une petite partie de la mine est accessible au public. Visiter la mine d’Idrija est devenu une attraction sous le signe de l’histoire et du souvenir d’une profession disparue et d’une ville prospère.

 

La visite de la mine d’Idrija

Avec Céline, nous sommes allés à Idrija pour découvrir les différents monuments de cette ville des alpes slovènes mais aussi et surtout pour visiter la mine.

Voici le déroulement de la visite de la mine d’Idrija :

Superviseur de la mine d'Idrija
Superviseur de la mine d’Idrija

Après avoir acheté l’entrée, vous êtes invité à vous rendre dans la salle d’appel. A l’intérieur de celle-ci, vous ferez la connaissance du superviseur sympathique mais peu causant et pour cause c’est un mannequin. Chaque matin, dans cette pièce avait lieu l’appel avant la descente dans la mine et le début du travail.

Vous serez assis sur un banc en bois et vivrez l’appel des mineurs. L’ambiance de ce moment, pourtant fictif, fût assez impressionnant.

Ensuite, une vidéo de 20 minutes sur l’histoire de la mine et de la ville d’Idrija vous sera proposée. Vous aurez un casque avec la traduction en français. Cette vidéo vous apportera de nombreuses informations pertinentes.

Entrée de la mine
Entrée de la mine

Puis, rendez-vous au vestiaire et rentrez dans la peau d’un mineur en portant la tenue de travail : une veste verte et un casque.

Désormais la visite de la mine peut commencer. Vous ne louperez pas l’entrée des galeries. Au dessus de la porte d’accès, vous pourrez lire :  Srečno (en français : bonne chance).

Lors de la visite des galeries de la mine d’Idrija, vous serez accompagné d’un guide. Lorsque nous y sommes allés, il n’y avait pas de visite en français. Nous avons donc effectué la visite en anglais/allemand.

La visite dure environ 1h, 1h30. Vous descendrez dans une petite partie des galeries et vous apercevrez des personnages en situation de travail :

  • Un mineur creusant la roche pour créer une nouvelle galerie,
  • Des mineurs travaillant le bois pour la structure de la mine,
  • Un autre en train d’extraire de la roche,
Mineurs de la mine d'Idrija
Mineurs de la mine d’Idrija

Vous pourrez aussi apercevoir les outils de travail des mineurs, les rails, les charriots…

A la fin de la visite, après avoir remonté plusieurs marches, vous passerez dans la seule et unique chapelle construite à l’intérieur d’une mine. En effet, au XVIIIème siècle fut édifiée la chapelle de la Sainte Trinité au cœur de la mine d’Idrija.

Vous voici sorti, c’est presque fini. Je vous invite à vous rendre à l’accueil et à soupeser les bocaux de mercure (seul métal liquide à température normale). La densité est impressionnante !

 

Visite de la mine d’Idrija : les informations pratiques

Visite de la mine Idrija
Un mineur en plein effort 😉

Voici les heures de visite de la mine :

Ouvert tous les jours :

Du lundi au vendredi : 10h, 12h et 15h.
Samedi, dimanche et jours fériés : 10h, 15h et 16h.

Voici les tarifs :

Adulte : 9,00 Euros
Sénior et étudiant : 7,00 Euros
Enfant : 5,00 Euros

Les groupes de 15 personnes et plus bénéficient de tarifs réduits.

 

Voici l’adresse de la mine :

Kosovelova 3
5280 Idrija

Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur le site officiel de la mine : www.rzs-idrija.si

J’ai adoré la visite de la mine d’Idrija pour les raisons suivantes :

  • L’ambiance : l’appel, le film, l’habit font rentrer le visiteur dans la peau du mineur,
  • On apprend beaucoup de choses sur le travail de la mine et les risques de ce métier,
  • Un musée plus vrai que nature…en effet, vous découvrirez une vraie mine.

 

Voici une vidéo de la mine tournée durant la visite :

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager avec nous vos impressions.

A bientôt sur notre blog voyage,

Pascal

6 commentaires


  1. // Répondre

    bonjour, je confirme une superbe visite très intéressante dans cette mine que j’ai visité en 2003 avec des amis français, et aux dires de tous c’est un des moments favoris de nos vacances en Slovénie.

    Vraiment instructif et assez glaçant quand on pense aux conditions de travail qui y régnait…


    1. // Répondre

      Bonjour Boris,

      C’est aussi l’une des visites que j’ai préféré en Slovénie.


  2. // Répondre

    Ça doit être sympa une visite de mine, ça fait différent des musées traditionnels. Et puis, l’ambiance doit être quand même spéciale.


    1. // Répondre

      Bonjour Leslie,

      Oui, c’est un musée très spécial. Je ne suis pas un grand fan des musée d’habitude mais là, c’est autre chose ! A vivre !


  3. // Répondre

    Bonjour,

    A quelle époque fut-elle une des villes les plus riches d’Europe ? Comme quoi la roue tourne pour tous les pays de ce monde. Quand on pense que l’Argentine fut la 8ème puissance mondiale dans les années 20 et qu’aujourd’hui, le pays est considéré comme un pays du tiers monde.


    1. // Répondre

      Bonjour Haydée,

      Pendant 3 siècles après sa découverte, Idrija produisait 13 % de la production mondiale de Mercure. La période prospère s’étale donc entre 1500 et 1800 (environ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *