Capitale slovène : notre première fois à Ljubljana (Partie 1)

Ljubljana

J’espère que vous avez apprécié ma petite histoire concernant le moustique tigre.

Aujourd’hui, je vais vous raconter comment s’est déroulée notre première journée à Ljubljana, la capitale slovène.

Capitale slovène : une journée à Ljubljana bien préparée !

Cela faisait quelques jours que nous étions en Slovénie. Nous avions donc décidé de découvrir la capitale slovène : Ljubljana.

Nous nous étions couchés tôt pour partir le lendemain matin de bonne heure. La veille, nous avions préparé toutes nos petites affaires.

De mon côté, j’avais déjà rassemblé mes vêtements, mon « Lonely Planet Slovenia » ainsi que mon « Parler le slovène en voyage ». Le dernier de ces ouvrages comporte un plan de la capitale slovène.

Le matin de notre départ, j’étais la dernière à quitter l’appartement, comme presque toujours. En effet, je mets plus de temps que Pascal à rassembler toutes mes affaires (mon sac à main et  mon cabas où trainent toujours un tas de choses pas toujours utiles).

J’allais quitter l’appartement, lorsque j’ai aperçu la pochette de Pascal. Je suis sortie immédiatement et je l’ai prévenu. Il m’a tout de suite rassurée, tous ses papiers et son portefeuille se trouvaient dans son blouson.

J’étais enchantée et soulagée, un peu plus et on oubliait tous nos papiers.

Capitale slovène : LJ nous voilà !

Ljubljana est couramment appelée LJ par les Slovènes. L’abréviation LJ peut apparaître sur les panneaux directionnels. Les lettres LJ sont aussi visibles sur certaines plaques d’immatriculation. Cela veut dire que les propriétaires du véhicule habitent à Ljubljana ou dans sa périphérie.

Je referme la parenthèse sur LJ. 😉

Pascal avait sélectionné « Ljubljana centre ville » sur le GPS. Comme ce GPS Europe est génial, il nous a mené directement dans le parking principal de la ville.

Tout était parfait, la voiture était garée en lieu sûr et j’avais préparé notre petit itinéraire pour la journée.

Notre journée devait commencer par la visite du château, puis après manger, nous devions nous balader dans la vieille ville.

Pas un nuage à l’horizon… ou presque dans la capitale slovène

Nous étions en train de marcher vers le château lorsque j’ai aperçu une boutique de souvenirs. J’adore les boutiques de souvenirs ! Je collectionne les aimants pour réfrigérateurs, il m’en fallait absolument un de la capitale slovène.

Objet du délit : pochette Pascal
Objet du délit : pochette Pascal

Je choisissais mon aimant (qui était magnifique, je le précise), lorsque Pascal s’est rendu compte qu’il n’avait ni son portefeuille, ni ses papiers d’identité sur lui. En fait, ils étaient restés dans la pochette qui se trouvait à la maison à environ 100 kilomètres.

Cependant, ce n’était pas si grave que ça, moi, la fille ordonnée, j’avais pris mes papiers et mes moyens de paiement.

Il nous suffisait donc d’aller chercher de l’argent à un distributeur.

Quelques minutes après, j’avais essayé de retirer de l’argent dans trois distributeurs et ma carte ne fonctionnait pas. C’était le pompon ! Nous avions fait 100 kilomètres et nous n’avions pas d’argent. De plus, j’étais certaine de ne pas avoir dépassé mon plafond de retrait. Une seule solution s’offrait à nous : récupérer la voiture et repartir de Ljubljana, sans avoir visité la ville et surtout sans mon aimant.

Vous pourrez lire la suite de cette aventure dans la capitale slovène en suivant ce lien.

 

A très bientôt sur Le goût du voyage. 😉

 

Céline

3 commentaires



  1. // Répondre

    Ah les aventures de voyage, sur le coup, ça fais pas plaisir mais après on en rigole 😉


  2. // Répondre

    Hello !

    C’est sur et après ça fais des anecdotes à raconter !

    A bientôt. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *