Potica : découvrez ce gâteau typique de Slovénie

Le Potica

Lors de notre journée à Bled, nous avons pu découvrir et déguster deux desserts typiques slovènes : le Kremšnita et le Potica.

Le Kremšnita est un gâteau typique de la ville de Bled qui ressemble à un mille-feuilles. Vous pouvez le découvrir en image dans notre article Bled : l’unique île de Slovénie.

Le Potica (appelé aussi l’ambassadeur de Slovénie) est un gâteau roulé aux noix, servit en dessert ou avec du thé. Ce dessert peut être de différentes saveurs.

Dans cet article, je vous donnerai des informations concernant ce dessert : son histoire, sa préparation et sa place dans la culture slovène.

Potica : un gâteau traditionnel  

Le Potica est une pâtisserie que les Slovènes préparaient traditionnellement à l’occasion de l’une des plus importantes fête chrétienne : le Samedi Saint.

Le jour du Samedi Saint, ce gâteau était placé à côté d’autres plats traditionnels slovènes dans un panier. Le panier était porté à l’église afin qu’il reçoive la bénédiction de Pâques. Cette pâtisserie symbolise la couronne d’épines placée sur la tête de Jésus Christ.

Comment le Potica est-il préparé ?

Traditionnellement, cette spécialité slovène est composée d’une garniture de miel et de noix. Celle-ci est étalée sur une pâte très fine. La pâte est ensuite roulée sur elle-même pour former un épais rouleau.

La recette de ce gâteau slovène est différente d’une région à l’autre. En effet, sa pâte peut être composée de blé, sarrasin ou farine de maïs. Il peut être garni de raisins secs, graines de pavot ou d’estragon.

De ce fait, en fonction des ingrédients qui le compose, ce dessert peut être salé ou sucré. Il peut se manger froid ou chaud. Généralement, les slovènes le dégustent sans couverts, directement avec les doigts. 🙂

Ce gâteau peut être savouré avec un café, du vin, une bière ou un jus de fruit.

Le Potica et la culture slovène

Le nom « Potica » vient probablement du verbe « Potivi » qui signifie rouler.

La première référence historique date du 17ème siècle lorsque l’explorateur Janez Vajkard Valvasor a écrit un compte-rendu détaillé sur la Slovénie. Dans ce dernier, il a décrit ce gâteau comme étant la spécialité slovène.

A l’époque, c’était un dessert destiné au maître de la maison. Aussi, ce gâteau slovène a été utilisé comme moyen de paiement pour honorer une partie des impôts.

Les immigrants slovènes ont fait découvrir cette pâtisserie et sa préparation à travers le monde. C’est pour cette raison qu’il est aussi appelé « l’ambassadeur de Slovénie ».

Et vous, avez-vous déjà goûté au Potica ? Ou a une autre spécialité slovène ?

Bon appétit avec Le Goût du Voyage.

Céline

8 commentaires


  1. // Répondre

    Hello Mathieu !

    Bienvenue sur notre blog.
    Je trouve aussi cette histoire très intéressante. 🙂

    Merci pour ton message.

    A très bientôt. 😉


    1. // Répondre

      bonjour
      auriez vous SVP la recette de la potica ?
      la version la plus simple et la meilleure facile à réaliser en France ?
      merci beaucoup… c’est assez urgent !
      Nath’


  2. // Répondre

    Il m’a l’air pas mal de gâteau!
    J’aime bien les gâteaux qui ont leur propre histoire!

    En Slovénie, quelle sorte de thé est bu?


  3. // Répondre

    Hello Aurélien,

    Je te confirme, ce gâteau est vraiment très bon. 🙂

    A ma connaissance, il n’y a pas de thé typique en Slovénie.
    Tu peux en trouver plusieurs sortes.

    A bientôt. 😉


  4. // Répondre

    J’ai pas encore eu la chance de goûter aux spécialités slovènes, je n’y manquerais pas lorsque j’en aurait l’occasion à la vue de ces deux gâteaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *